Programme de crédit de taxes foncières agricoles: la réforme contribuera à une augmentation de l’accaparement des terres agricoles

Le 30 novembre 2016. La CAPÉ dénonce vigoureusement la réforme annoncée du Programme de crédit de taxes foncières agricoles (PCTFA). Rappelons que le calcul du montant de crédit sera modifié de sorte à pénaliser la grande majorité des producteurs agricoles, surtout les petites fermes et les agriculteurs situés près des grands centres.

 

L’abolition de la majorité des critères d’admissibilité fera en sorte que 3200 nouveaux participants  pourront recevoir un remboursement de 78% de leurs taxes foncières agricoles.  « Notre expérience sur le terrain nous démontre que la très grande majorité de ces nouveaux participants seront des agriculteurs de loisir qui achètent des terres pour le loisir et la villégiature plutôt que pour contribuer à nourrir le Québec», a déclaré Caroline Poirier, présidente de la CAPÉ.

Lire la suite…