Paniers d’hiver des Bio Locaux : mission accomplie!

Au moment d’écrire ces lignes, alors que la troisième livraison de la saison vient à peine de commencer, il nous reste moins de 30 places à combler pour la saison des paniers d’hiver, dans l’ensemble de nos 32 points de livraison situés sur l’île de Montréal, à Deux-Montagnes, Brownsburg-Chatham, St-Hubert, Longueuil, La Prairie, Châteauguay, Granby et Sutton.

Parmi ces points de livraison, outre ceux qui ont été déplacés et créés sur l’île de Montréal, quatre nouveaux points de livraison ont été créés hors Montréal en collaboration avec des fermiers partenaires des Bio Locaux. Afin de respecter une logique commerciale mais aussi écologique et d’optimiser les déplacements, nos fermiers partenaires partent de leur ferme avec leurs attributions à livrer chez Moisson Montréal, et reviennent avec un camion plein afin de répondre aux besoins de leur clientèle et de celle de leur région.

Ainsi, les points de livraison de Sutton et de Granby sont desservis par Yan Gordon des Potagers des nues mains (95 abonnés à Sutton et 45 à Granby, pour un total de 140 abonnés), les points de livraison de Châteauguay et de La Prairie sont desservis par Olivier et Jean-Philippe des Jardins de la Résistance (33 abonnés à La Prairie et 21 abonnés à Châteauguay, pour un total de 54 abonnés), alors que Jenna Jacob rapporte quelques paniers prémontés à sa ferme, lorsqu’elle nous livre ses produits, afin d’accommoder sa clientèle locale.

L’an prochain, nous développerons encore davantage cette synergie avec nos fermiers partenaires. Ainsi, grâce aux Bio Locaux d’hiver, ils et elles pourront fidéliser leur clientèle à l’année en nous « prêtant » leurs abonnés en dehors de leur saison de paniers, abonnés qu’on leur redonne sur un plateau d’argent (ou dans un panier d’osier) au printemps. Grâce à la formule flexible des paniers d’hiver des Bio Locaux, une ferme pourrait aussi prolonger sa saison de paniers d’automne ou de paniers d’hiver en proposant une offre combinée (paniers de sa ferme + paniers de Bio Locaux pour compléter la saison).

Plusieurs marchés sont à développer, beaucoup de déserts alimentaires bio et locaux existent encore au Québec, surtout l’hiver, et notre croissance n’aura de limite que la capacité de production de nos fermes partenaires.