L’Expo-champs bio et le Festi’CAPÉ : un succès sur toute la ligne

L’organisation c’est 50% du succès ; la balance, c’est le hasard, la confiance en soi, l’attitude positive et l’acharnement. Nous avons été en mesure de valider tout ça, le 2 septembre dernier, à la Ferme Hantée dans Lotbinière, lors du tout premier Expo-champs bio québécois, piloté par la CAPÉ.

Coté planification, nous avions prévu du soleil (c’était un été de sécheresse après tout) et nous avions plusieurs parcelles en cultures de différentes variétées, stades de croissance et espacements pour mettre à l’épreuve des exposants commerciaux, tels que Dubois Agrinovation, Les Serres Guy Tessier, Équipements Thivierge et Agri-distribution J.M., ainsi que nos machines autoconstruites :

  • les otomates de serres de Loup, Yoan et leur acolytes
  • la baratte à laver les légumes racines, la lame souleveuse
  • vibroplanche
  • cultibutte
  • déchaumeuse
  • tracteurs sarcleurs dont un électrique avec porte outil versatile multi-usage
  • des prototypes de BCS électriques de Reid Allaway et François Handfield
  • des démonstrations de travaux de sol en traction animale avec Louis Ménard et son équipe de percherons

Dans les faits, nous avons eu bien du plaisir à tout remettre en question en raison des averses torrentielles à répétition, nous avons joué dans la bouette et compris que les chevaux sont mieux adaptés qu’un tracteur pour se faufiler dans l’argile entre deux choux lorsqu’on ne devrait vraiment pas aller dans les champs mouillés!

Plus de 400 personnes dont la plupart n’avait ni  bottes de pluie, ni imperméables, se sont dressés bravement sous les gouttes et nous ont posé des centaines de questions auxquelles tous et toutes ont répondu et débattu avec enthousiasme. La collaboration inventive était au rendez vous!

Un immense merci à Léa Charest et à toute son équipe de la Ferme Hantée de Lotbinière. Ils ont travaillé d’arrache-pied pour préparer le site et le délicieux repas qui nous a été servi. Un gros merci à Laurie Pagé, employée de la CAPÉ, qui a su relever le défi d’organisation du premier Expo-champs bio avec brio.

La table est mise pour 2019 : nous serons dans le sable de Mont-Tremblant à La Ferme Aux Petits Oignons. Nous aurons encore plus de parcelles pour essayer diverses patentes et curiosité agraires originales et en profitons pour vous inviter à nous soumettre vos idées de ce que vous aimeriez y retrouver : type de machine, espacement, cultures à désherber, machine à mettre à l’épreuve, etc…

 

Yan Gordon et Caroline Poirier